Le steelband

Le groupe

Du vieux français « ramager » (chanter), ramajay évoque, dans le créole de Trinidad et Tobago, l’emprise de la musique sur les individus (danse, improvisation instrumentale…), une conception de la musique comme une possession témoignant probablement des origines africaines de cette population issue de l’esclavage. Par ailleurs, « Rama » figure en Inde l’incarnation du dieu Vishnu, héros de la célèbre épopée du Ramayana, et « jay » signifie en hindi « glorieux, victorieux » : un clin d’œil à population d’origine indienne de Trinidad qui représente, fait peu connu, plus de 40 % du pays.

Doté d’un répertoire festif, jalonné d’interventions de solistes, Ramajay Steelband propose de partir à la découverte des musiques de Trinidad et Tobago, et plus largement des Caraïbes, à travers un parcours musical mettant à l’honneur les plus grands compositeurs de cette région. Fidèlement à la pratique des steelbands, le groupe s’approprie les morceaux grâce à des arrangements originaux de classiques de Trinidad et Tobago.

Fortement marquées par l’influence trinidadienne, Aurélie Helmlinger et Alice Courbrant ont ainsi arrangé pour Ramajay Steelband des morceaux de Superblue, Len ‘Boogsie’ Sharpe, Lord Kitchener, Ras Shorty, David Rudder, Andre Tanker, Black Stalin ou Ray Holman, plongeant l’auditeur dans l’atmosphère carnavalesque du calypso et de la soca. À travers un morceau popularisé par Dédé Saint-Prix, on étendra à la Martinique l’expérience caraïbe, et Mario Canonge ou Michel Camilo apporteront le raffinement chaloupé du jazz caribéen.

Les musiciens

Aurélie Helmlinger, direction artistique et double tenor, pratique le steelpan depuis 1996. Ethnomusicologue spécialiste des steelbands (CNRS), ses recherches l’ont amenée à effectuer de nombreux séjours à Trinidad et Tobago, près de 3 ans au total. Appliquant de façon très concrète la méthode de « l’observation participante », elle a ainsi intégré différents groupes au steelpan (Pamberi Steel Orchestra, Phase II Pan Groove, Merry Tones, Desperadoes Steel Orchestra, Fire Service Steel Orchestra) ou aux percussions (Laventille Rhythm Section). En France, elle a d’abord joué à Calypsociation et Panasuk, avant de rejoindre le steelband Pan à Paname, avec lequel elle collabore depuis 2000 (nombreux concerts, enregistrement de CD...). Ses enquêtes de terrain ont donné lieu à diverses publications, notamment Pan Jumbie, mémoire sociale et musicale dans les steelbands (Trinidad et Tobago), un ouvrage complet et novateur sur les steelbands. Outre ses qualités d’instrumentiste, son expérience à la Cité de la Musique (9 ans de direction des ateliers de pratique des steelbands) et son profil de chercheuse font d’elle une fine pédagogue tant dans le domaine musical que culturel.

Spécialiste des percussions caribéennes, Ali Fadelane, percussions, s’est formé auprès des plus grands maîtres tambourinaires (Cubains, Haïti, Maroc, Afrique de l’Ouest, Brésil) et a effectué de nombreux voyages d’étude. Dans son parcours particulièrement riche (Ay ! Carambass Band, compagnie Lyaemie, Afrekete, Matukba, Rumbabierta, Bataola, Ziyara, Fanfarai, Oloyu Obba, Michel Pinheiro, Cumbia Ya, Ensemble Nord Sud…), il a collaboré avec des musiciens tels que Sébastien Quezada, Abraham Mansfaroll, Javier Campos ou Tito Puentes. Il a enseigné les percussions afro-cubaines aux ateliers d’ethnomusicologie de Genève en 2000 et enseigne actuellement à l’ISAAC (Institut Supérieur des Arts Afro-Caribéens).

Médaillée du CNSM de Paris au vibraphone jazz, et du CRD d’Argenteuil en percussions classiques et traditionnelles, Muriel Gastebois, double guitar, mène une double carrière d’artiste et d’enseignante : au CRD d’Argenteuil où elle enseigne depuis 1998, et en partenariat avec l’Éducation Nationale. Alimentant sa pédagogie, son activité artistique est extrêmement variée : batucada et spectacles de rue, salsa (Yemaya la Banda), chanson avec François Morel, jazz en petites et grandes formations, steelband, musique contemporaine… Son envie de partager la musique l’a conduite à monter sa propre association, Takari Taka, en 2011, dans laquelle elle dirige la batucada, et où elle anime des « apéros musicaux ».

Emmanuel Demangeon, batterie, titulaire d’un DEM Jazz, a été formé à l’Institut des Arts Rythmiques de Daniel Pichon (Paris) après un parcours complet au conservatoire. Musicien éclectique, son parcours l’a amené à intervenir dans des styles aussi variés que le funk (Martha High, Fred Wesley, Pee Wee Ellis), la soul (John Simms), la chanson (Monsieur, Dominique Falliez, Léa Castro), la fanfare (Roller Brass Band), ou le pop rock (Dam Barnum). Sa curiosité musicale l’a également mené à visiter des répertoires caribéen (Diana Hamilton) et sénégalais (Alyoon). Depuis 1998, il enseigne la batterie à l’EDIM.

Stéphanie Bey, double second, pratique le steelpan depuis 1995, après une initiation à la basse électrique. Elle a joué à Pan à Paname (Festivals, New Morning, projet Emmanuel Bex, enregistrement CD…), à Calypsociation et au sein du Andy Narell Steelband (Festivals, L’Olympia, WDR à Cologne, enregistrement CDs…). À Trinidad, elle a participé à la compétition nationale des steelbands avec Pamberi Steel Orchestra en 1996.

Michaël Beaugendre, six bass, a joué pendant 7 années en Guadeloupe dans le steelband « Les Palmiers », au double tenor, au double guitar, et au surtout eight bass. Il a rejoint Ramajay en 2014.

Alice Courbrant, tenor, s’est formée à la pratique du steelpan au sein de Calypsociation depuis 1996, et en participant à plusieurs compétitions à Londres avec Glissando Steel Orchestra (2002, 2004, 2005, 2007). Elle a enseigné la pratique des steelbands de 1999 à 2002 (Calypsociation), et a joué dans Panash de 2001 à début 2003.

De formation classique (violon, hautbois), Annabelle Ligault, tenor bass, pratique le steelpan depuis 13 ans : d’abord au steelband de Montagnac, puis à Calypsociation, ainsi qu’au sein de petites formations (duo ou trio). En Angleterre, elle a été répétiteur à Southampton, et participé à la compétition des steelbands avec CSI & Mangrove.

Vanessa Chapuis, four cello, a pratiqué le steelpan depuis 2002 à Calypsociation (enregistrement CD…), puis au Andy Narell Steelband (Festivals, L’Olympia, WDR à Cologne, enregistrement CDs…). À Londres, elle a participé à la compétition des steelbands en 2004, 2006 et 2008, avec Glissando Steel Orchestra et CSI.

Sébastien Leridon, tenor, s’est initié au steelpan à Calypsociation (2005/2007). Il a ensuite rejoint les ateliers de La Cité de la Musique (2008/2009), et collabore depuis 2008 avec Panacoda Steelband en tant que percussionniste.

Portfolio

Ramajay Steelband à Arcueil Aurélie Helmlinger Ali Fadelane Muriel Gastebois Emmanuel Demangeon Michaël Beaugendre Alice Courbrant Annabelle Ligault Sébastien Leridon


L’association loi 1901 Ramajay Steelband (RNA : W943003197) a pour but de développer et favoriser la pratique du steelpan et les échanges culturels avec Trinidad et Tobago par le biais de concerts, d’animations, de productions, d’activités pédagogiques, ou de tout événement se rapportant à la pratique du steelpan.

Mail : contact@ramajay-steelband.fr